Vous avez un projet d’impression de supports de communication et  avez du mal à choisir le papier idéal ? Vous avez une idée très vague idée des différents termes liées au papier, comme la qualité et le grammage, et souhaitez en savoir davantage avant de vous lancer ? Notre article-guide vous aide à mieux vous décider.

Outre les basiques considérations budgétaires, le choix du papier pour la création d’imprimés s’opère en prenant également compte d’autres critères, tels que la finition et l’usage du produit final, sa durée de vie, la technique et le matériel d’impression utilisés, et surtout le type de support à créer : dépliant, brochure, flyer, cartes de visite…

Le grammage papier et les différents formats accessibles

Le grammage papier correspond au poids d’un papier pour un mètre carré. A titre d’exemple, un papier de 150 g/m2 est un papier dont chaque feuille d’1 mètre carré pèse 159 g. Aussi, il existe un rapport très étroit entre le grammage et l’épaisseur du papier : plus il est épais, plus le grammage est élevé.

Les imprimantes utilisent par exemple le papier type standard dont le grammage oscille entre 70 g / m2 et 100 g / m2. Ils (ces papiers) se caractérisent par leur finesse et relative souplesse. On commence à parler véritablement de papier rigide à partir de 150 g / m2, et pour un support comme le flyer on utilise, en général, un papier de 135 g m2 ou d’une épaisseur de 600g.

A partir des grammages compris entre 150 g / m2 et 600 g / m2, on a à faire à des papiers mi-cartons encore appelés papiers semi-rigides. Au-delà, c’est le carton. Bien entendu, en touchant deux papiers de grammages différents, vous vous rendrez compte tout de suite de la différence.

Les types de papier utilisés en imprimerie et leur usage

Il y en a plusieurs. Globalement, on a les papiers couchés reconnaissables par leur surface recouverte d’une ou deux couches produits qui leur confèrent un aspect plus lisse. Il y aussi les papiers non couchés, autrement appelés papiers offset, ou encore les papiers de création qui offrent d’agréables finitions et originales.

Pour les usages courants, on privilégie le papier offset blanc, idéalement avec un grammage faible. Parfait pour les maillings classiques ! Quant au papier couché, c’est l’idéal pour les impressions de couleurs de grande qualité, et selon vos goûts, vous pouvez le choisir mat, demi-mat ou brillant. C’est le type de papier phare en impression numérique standard.

Enfin le papier de création, pouvant être coloré, irisé, texturé ou même offset, offre des rendus de très belle facture et une grande marge de manœuvre pour exprimer toute votre créativité. L’option papier adhésif, recyclé ou vergé, existe également, à condition qu’il soit compatible avec le type de support à créer.

Pour plus de détails et pour ne pas vous tromper dans le choix du grammage et/ou du papier, selon les besoins de votre projet de création, n’hésitez pas à contacter un imprimeur professionnel.