Le logement représente un poste de budget important. Cela est d’autant plus important lorsqu’on est propriétaire. Il est alors primordial d’être bien assuré pour éviter de se retrouver en difficulté budgétaire. Mais entre l’assurance décennale ou la dommage ouvrage, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver et de savoir laquelle choisir. Nous faisons donc le point pour vous aider à comprendre le fonctionnement de ces différentes assurances.

L’assurance décennale : lors de l’intervention de professionnels

L’assurance décennale est souscrite par les professionnels du bâtiment. Elle concerne donc les constructeurs mais les clients de ces artisans doivent y porter attention. Lors d’un chantier de construction, il peut arriver que des dégâts soient causés par un professionnel spécifique. Ces derniers peuvent avoir des conséquences néfastes sur les travaux d’autres intervenants sur le chantier. Par exemple, un mur mal structuré abîmera la peinture ou pourra entraîne une déformation du toit. Dans ce cas, c’est le premier artisan, le maçon qui s’est chargé de mettre en œuvre le mur qui est responsable de l’ensemble des dégâts et qui doit exonérer le client. Cette responsabilité est engagée pendant 10 ans. Un professionnel souscrit donc à une assurance décennale qu’il mettra en jeu en cas de dégâts importants sur la structure. Il convient donc de s’assurer que l’artisan a bien souscrit à une assurance décennale avant de lui confier votre chantier de construction !

L’assurance dommage ouvrage, complémentaire de la garantie décennale

Contrairement à l’assurance décennale, l’assurance dommage ouvrage doit être souscrite par le maître d’ouvrage. Elle est obligatoire et son rôle est complémentaire à celui de l’assurance décennale. En cas de dégâts important sur un bâtiment, est mis en place une recherche de responsabilités. Il n’est en effet pas toujours simple de déterminer quel artisan est responsable de l’origine tel ou tel défaut et une défense classique des professionnels consiste à renvoyer la responsabilité sur un autre intervenant. Cela peut durer des années, voire plus si l’action se poursuit en justice. Pendant ce temps, les dégâts ne sont pas réparés et le client n’est pas remboursé. L’assurance dommage ouvrage comme celle proposée par Eve Assurances garanti de bénéficier d’un remboursement immédiat, avant même toute recherche de responsabilité. Elle se charge ensuite d’exercer des recours contre les intervenants ainsi que contre leurs assurances décennales. Elle permet en résumé de garantir au maître d’ouvrage de jouir de son bien en toute confiance sans s’inquiéter d’éventuels dommages de structures car ceux-ci seront de toute façon couverts.