La plateforme e-learning est un logiciel qui assiste des formateurs dans la mise en place d’une formation en ligne dans le but de partager une passion, un savoir ou une expertise aux utilisateurs apprenants. Cette formation peut aussi avoir un but lucratif, c’est-à-dire que son utilisation nécessite un petit investissement de la part des utilisateurs qui sont pour la plupart des apprenants des étudiés ou des salariés actifs. Par ailleurs, les enseignements font parfois l’objet de formation continue dans les entreprises et de formations pédagogiques à distance ou par correspondance. Nous vous proposons de découvrir les catégories de plateformes de formation en ligne et les différentes normes qui les régissent.

Les différentes catégories de plateforme e-learning

Les deux catégories de plateformes les plus connues sont la plateforme e learning open source et la plateforme e-learning propriétaire. La première solution est une plateforme de formation sous licence libre. Il en existe une trentaine, de nos jours, et ce logiciel libre donne les possibilités de libre redistribution, de création de travaux dérivés et d’accès au code résultant d’un travail collaboratif de programmeurs. Avec le logiciel libre, vous bénéficiez de quatre avantages fondamentaux :

  • liberté d’exécution d’un programme pour tous les usages,
  • adaptation de vos besoins au fonctionnement du programme en utilisant le code source,
  • possibilité de redistribuer des copies de vos produits,
  • amélioration d’un programme en accédant au code et sa publication au profit de la communauté.

A l’opposé, les plateformes e-learning propriétaires sont conçues sous licence propriétaire ce qui en restreint l’utilisation et sa redistribution, contrairement à la solution open source ou il y a beaucoup de liberté dans l’utilisation des logiciels. Le droit d’auteur qui s’applique ici permet des limitations légales dans l’utilisation de ce type de plateformes. Les utilisateurs n’ont pas, par exemple, la possibilité de modifier le logiciel et de redistribuer les modifications, d’autant plus que le code source n’est pas diffusé. C’est une manière d’avoir le contrôle de la diffusion et de suivre la progression des apprenants dans leur apprentissage.

Les normes régissant les plateformes e-learning

Des normes ont été mises en place pour garantir le bon fonctionnement de ces plateformes de formation en ligne. Il s’agit de modèles de standardisation permettant d’harmoniser et de faciliter l’accès à des types de contenu depuis d’autres plateformes. Ce sont :

  • AICC, première norme dans le domaine de l’e-learning qui devient peu à peu obsolète, destinée à harmoniser les contenus des formations,
  • SCORM, un ensemble de spécifications tendant à remplacer l’AICC, et permettant à normaliser les communications et les formats d’échange de données au sein des plateformes e-learning,
  • TinCan, qui a moins de restrictions que le SCORM et destinée à remplacer le SCORM.