L’épreuve des cinq premières années est souvent difficile à surmonter pour une entreprise. Une startup sur trois peinent à s’en sortir et échouent dès les premières phases de lancement. Les expérimentés comme les novices peuvent commettre des petites erreurs pouvant mettre leur activité en danger. D’apparence sans gravité, ces erreurs coûtent souvent chères lorsqu’elles finissent devant les tribunaux. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Voici quelques erreurs à éviter si vous voulez réussir votre marché.

5 erreurs à éviter dans une startup

L’erreur la plus fréquente est la mauvaise compréhension des besoins sur le marché. Certains entrepreneurs négligent parfois la connaissance des spécificités d’un client, et c’est pourtant un facteur fondamental dans la compréhension des besoins et dans la définition d’un cahier de charges précis. Il est important de recueillir les informations et d’analyser les besoins de son client.
Sous-estimer l’ampleur des engagements du contrat passé avec un client peut engendrer des répercussions graves pour la société. Et pourtant de nombreux entrepreneurs ont tendance à négliger cette étape. Il s’agit d’un cas récurrent chez les TPE/PME. En raison des exigences très élevées, les sous-traitants s’engagent sans même avoir l’assurance de pouvoir répondre à la demande du client.
Une règle très importante dans le lancement d’une entreprise : ne jamais débuter un projet avant la signature d’un contrat écrit. L’enthousiasme d’un projet fructueux peut vous amener à initier des actions trop tôt. Rappelez-vous que les discussions peuvent être longues avant d’arriver à se mettre d’accord. Ne vous hâtez pas à agir avant que toutes les conditions ne soient mises sur un contrat signé par les deux parties.
Choisir trop rapidement ses sous-traitants peut également être à l’origine d’un échec. Rappelez-vous que le sous-traitant va représenter l’image de la société. S’appuyer sur ce représentant afin de bien mener une mission implique de bien le choisir.
Souvent dans un litige, un différend peut se transformer en conflit entre personnes, en l’occurrence en termes de projets de longue durée. Laisser parler ses émotions dans le monde professionnel est un énorme piège dans lequel les entrepreneurs peuvent facilement tomber.

Trouver un accompagnateur pour le lancement d’une startup

Lors des premières phases de lancement du projet, il est toujours préférable de se faire conseiller et assister par des experts. Vous pouvez consulter soit les plateformes d’échange des startupers, soit un cabinet d’avocats, soit des entrepreneurs spécialisés dans le domaine qui vous intéresse.