Le couvreur-zingueur est un artisan du bâtiment qui se charge de la construction et de la réfection des toits. Bien des qualités sont requises pour pouvoir être un couvreur-zingueurs ; il faut être habile, endurant, prudent et avoir le sens de l’équilibre. Un couvreur doit aussi avoir une maîtrise parfaite des matériaux et des procédés de couverture, avoir un esprit d’équipe ainsi que le sens de la responsabilité et avoir une connaissance en géométrie et en dessin. L’aptitude à prendre des décisions, le respect des règles de sécurité et l’adaptation à toutes difficultés pouvant apparaître sur le chantier sont également des vertus qu’un couvreur-zingueur devrait avoir. Mais en quoi consiste vraiment le métier de couvreur-zingueur ?

C’est un artisan polyvalent

Un couvreur est un artisan polyvalent et autonome. En effet, il est indispensable qu’un couvreur ait une certaine connaissance dans d’autres domaines, tels que la maçonnerie, la charpente et la plomberie. Il est très recherché dans le secteur du bâtiment bien que son métier est à risque. Oui, le travail d’un couvreur-zingueur est risqué puisque les interventions se font en hauteur et il peut se glisser ou faire des chutes. C’est pourquoi il est impératif que l’artisan travaille dans un total respect des règles de sécurité qui sont en vigueur. L’une des principales missions d’un couvreur-zingueur est d’empêcher les infiltrations d’eau dans un bâtiment. Il doit donc s’assurer que ce dernier dispose d’une toiture bien isolée et d’une grande étanchéité. Après cela, il pourra mettre en place, non seulement les matériaux de couverture, mais aussi les systèmes d’évacuation d’eaux pluviale, les raccords de cheminée et les lucarnes. En d’autres termes, un couvreur 91 est un professionnel qui se spécialise en réalisation de toiture de maison individuelle ou d’immeuble. Il est également en mesure de faire des travaux d’entretien et de réparation de toiture afin de nous protéger contre les intempéries : soleil, pluie, vent, neige, grêle… On peut donc dire que le couvreur tient un rôle clé sur le chantier puisque c’est grâce à lui si nous avons un toit qui puisse nous protéger des changements climatiques et des intempéries.

Comment se déroule ses travaux ?

Le déroulement des travaux d’un couvreur-zingueur se fait étape par étape, notamment les préparatifs avant la réalisation des travaux et la phase de la réalisation. Dans le cadre des préparatifs, le couvreur-zingueurs se renseignera sur la nature du chantier, sur la nature de la construction, sur la forme du toit, sur les règles d’urbanisme de la région, sur la nature du vent (pour voir quels sont les équipements adaptés) ainsi que sur les décisions prises par l’architecte et le commanditaire des travaux. Avant d’entamer les travaux, il se charge de la préparation du chantier : mise en place des dispositifs de sécurité ainsi que des échafaudages, pose de film plastique ou de feutre sur les chevrons et la charpente, etc. Lors de la réalisation des travaux, il travaille seul ou en équipe, cela dépend de l’organisation. Après les diverses préparations, le couvreur-zingueur procèdera alors par la pose des matériaux de couverture avec précision. Il est en mesure d’utiliser toutes sortes de matériaux, comme l’ardoise, les tuiles, la tôle, la terre cuite, le zinc, le cuivre, l’aluminium, le plomb, l’inox, le plastique et autre. Chaque opération demande une précision inébranlable et une maîtrise parfaite des diverses techniques qui peuvent être appliquées lors d’une intervention. Pour finir, c’est-à-dire une fois que les revêtements de toit ont été posés, le couvreur-zingueur réalise les travaux de zinguerie afin de prévenir les risques d’infiltration d’eau : pose de gouttières, de raccords de cheminée et de lucarnes. Quand tous les travaux sont terminés, il nettoie le chantier et range les échafaudages.