Depuis quelque temps votre jardin a un peu perdu de sa beauté ? Eh oui, vous avez observé qu’il manque un certain travail d’entretien. Cependant, vu que vous n’avez pas beaucoup de temps pour l’entretenir ainsi que des équipements indispensables, il est donc laissé à l’abandon.
Sachez avant tout que l’entretien d’un jardin passe souvent par son nettoyage régulier. Pour ce faire, il faut donc vous débarrasser des déchets qui y sont tels que les feuilles mortes ou les cassures de branches. Dans cette situation, un broyeur devient nécessaire afin de faciliter son enlèvement et pour pouvoir réutiliser ses déchets entièrement naturels. Il faut savoir que ce matériel d’entretien de jardin se décline sous divers types parmi lesquels vous pourrez choisir.

Le broyeur fonctionnant à l’aide d’une turbine

Si vous êtes à la recherche d’un broyeur qui puisse couvrir une grande surface et à une vitesse tout à fait acceptable ? Misez sur le broyeur à turbine. Son système est en forme d’entonnoir pour que le broyage se fasse petit à petit. Ainsi, vous ne connaîtrez pas de problème de bourrage. D’ailleurs, il s’agit du modèle le plus apprécié des professionnels du jardin. Le montant que vous aurez à y allouer sera, cependant, proportionnel à ce niveau d’efficacité. Dans les grands jardins ou les parcs, le broyeur à turbine s’impose tout simplement. Si vous cherchez un broyeur de végétaux afin de mieux entretenir votre jardin, louez cette machine sur Ilove-garden.be est plus économie et plus simple.

Le broyeur avec des disques tournants à lames

Il s’agit là d’un des modèles les plus communs. Il y a un disque au centre du broyeur. Celui-ci tourne à grande vitesse et coupe tous les détritus envoyés dans la machine. Sachez que ce type d’équipement est le genre de modèle idéal pour réaliser des composts et broyer entièrement chaque morceau de bois. L’inconvénient réside uniquement au niveau du bruit. Il faut que vous passiez du temps à chercher des modèles à faibles décibels. Vérifiez les vibrations émises par le broyeur. De plus, videz l’engin au fur et à mesure, sinon vous risquez de le bourrer un peu trop.

Le broyeur à rotor

Ce broyeur fonctionne avec le principe de l’écrasement. Les déchets ne sont pas coupés, mais plutôt écrasés. De ce fait, il ne fait aucune distinction entre les déchets qu’il peut prendre en charge. Il est le mieux adapté aux milieux hétérogènes. De plus, le son émit est de loin le plus tolérable d’entre tous. Il présente toutefois un risque plus élevé de bourrage. Dans ce cas précis, en optant pour ce broyeur-ci, veillez à prioriser ceux qui permettent d’inverser la rotation. Cela vous évitera d’avoir à curer l’appareil dans certains cas.