L’œil est, sans doute, l’organe de sens le plus précieux pour l’être humain. Veiller à ce que celui-ci soit en bonne santé est une tâche très importante, et cela peut se faire à l’aide d’un examen très précis chez un opticien. Cette évaluation visuelle se déroule selon plusieurs étapes. Focus.

Évaluer votre acuité visuelle

L’évaluation de l’acuité visuelle constitue la première étape d’un examen de la vue opticien. Elle consiste à déterminer la capacité de votre œil à distinguer différents détails à une certaine distance. Il s’agit du test classique avec les lettres de tailles qui diminue successivement. Il existe deux systèmes de mesure, dont le système impérial, ainsi que le système métrique. Votre capacité visuelle est notée sur 20 pour le premier système et sur 6 pour le second. Un autre test qui sert à dépister la difficulté de la vue à distinguer les couleurs peut être aussi utile dans certains cas.

Examiner la réfraction

Cette étape nécessite un outil comme une rétinoscope ou un réfractomètre. Elle permet de discerner les éventuelles pathologies qui atteignent votre organe visuel. Ce test peut par exemple révéler la présence de myopie, d’hypermétropie ou de presbytie. Également, lors de cette seconde étape, l’optométriste analyse le fonctionnement général de vos yeux. En effet, ce spécialiste apprécie la force de ces derniers, leur alignement, ainsi que d’autres paramètres utiles pour un examen visuel.

Vérifier votre santé oculaire

Cette dernière phase consiste à examiner l’état de vos cellules visuelles. Cela commence par la rétine et le nerf optique à l’aide d’un outil spécial appelé ophtalmoscope. Puis l’optométriste évalue l’état de la paupière et de la cornée. Celui-ci détecte également la présence de cataracte et prend la pression exercée par le liquide à l’intérieur de votre globe oculaire. Et pour cela, le technicien s’aide d’un biomicroscope. Cet examen est surtout nécessaire pour les personnes équipées des lentilles cornéennes. Effectivement, il révèle toutes les anomalies en rapport avec la cornée, le cristallin ou l’iris.

Bref, avoir une vision claire ne veut pas forcément dire que vous ne présentez aucune anomalie visuelle. D’où il est d’une importance capitale de recourir à un examen de la vue régulièrement, notamment si on est déjà avancé en âge.