Produire propre est devenu un impératif dans l’industrie. Plusieurs secteurs sont de nos jours concernés, et plus seulement les industries pharmaceutiques et celles dont l’activité concerne la micromécanique et la nanotechnologie. Agroalimentaire et électronique pour n’en citer que quelques uns sont autant d’autres secteurs qui n’échappent plus à la règle, ce qui conduit à se demander à quoi sert au juste l’ultra propreté. Nous apporterons des éléments de réponse à cette question dans cet article, mais avant revenons sur la salle blanche, élément indispensable pour produire propre.

La salle blanche, l’indispensable de l’ultra propreté

Toute entreprise tout secteur industriel confondu qui est soucieuse de produire propre doit travailler en salle blanche. Cette dernière peut se limiter à une seule pièce ou à plusieurs selon les besoins. L’espace conçu dans l’un ou dans l’autre cas par une enseigne agréée comme Conformat est clos, non pas pour seulement minimiser le risque de contamination, mais pour le maîtriser.

Conformément à la norme ISO 14644-1, ce type de salle se définit comme étant «une salle dans laquelle la concentration des particules en suspension dans l’air est maîtrisée et qui est construite et utilisée de façon à minimiser l’introduction, la production et la rétention des particules à l’intérieur de la pièce et dans laquelle d’autres paramètres pertinents, tels que la température, l’humidité et la pression sont maîtrisés comme il convient».

L’ultra propreté ne se limite donc pas uniquement à produire dans une salle spéciale, l’humidité, la température, et même les vibrations, l’éclairage et le son sont contrôlés, les valeurs étant variables et dépendant de la destination de la salle propre. Des règles d’hygiène strictes doivent par ailleurs être respectées par les usagers comme il en ressort de cet article afin qu’elle puisse véritablement servir à quelque chose.

L’utilité de l’ultra propreté

L’ultra propreté ne sert pas seulement à se conformer aux normes édictées et d’échapper ainsi à des sanctions plus ou moins graves selon le cas. Elle poursuit un objectif principal qui est celui de garantir la qualité de la production. Qu’il s’agisse d’un composant électronique, d’un vaccin, d’un médicament ou encore d’un produit cosmétique, il doit pouvoir être utilisable et ne pas constituer de risque.

Cette exigence de qualité est encore plus importante dans l’industrie agroalimentaire, les produits qui en sont issus étant destinés à la consommation. La santé de tous doit pouvoir être protégée. La conception d’une salle blanche obéit en conséquence à un ensemble de normes strictes, dont les unes sont générales et les autres propres à ce secteur. À ce sujet rendez-vous sur cette page.

Travailler en salle blanche sert aussi à amoindrir les coûts de production en évitant des pertes, de conserver son image auprès de la clientèle, mais aussi d’assurer dans une certaine mesure la sécurité de tous. C’est le cas notamment en ce qui concerne l’industrie pharmaceutique, la manipulation de certains éléments dangereux devant se faire dans un espace clos pour éviter qu’ils ne se retrouvent dans l’environnement.

L’ultra propreté dans l’industrie qui passe par le travail dans un espace adapté qu’est la salle propre ne sert pas seulement à se conformer aux normes. Il en va de la qualité des produits issus de la production, mais aussi de la bonne réputation de la structure qui en est chargée, la conception de chaque salle devant alors tenir compte de sa destination.