Seuls des professionnels sont chargés de poser un portail coulissant. Ces derniers ne négligent aucun détail et veillent à ce que tous les éléments du dispositif soient bien en place. En cas de mauvaise installation, le fonctionnement du portail ne sera pas correct. C’est pourquoi des dispositions sont au préalable prises avant d’aborder la phase pratique.

Réunir toutes les conditions pour une pose correcte

Avant de poser ce type de portail, il faut veiller à ce que toutes les conditions soient réunies. Les piliers doivent être prêts, de même que les gaines de passage des câbles pour certains éléments, comme la motorisation, l’interphone et éventuellement l’éclairage extérieur. Les installateurs veillent à ce que l’ouverture du portail alu favorise le passage facile des véhicules. Ils prennent également des dispositions pour que le dégagement arrière soit suffisant après que le dispositif soit ouvert.

Réunir les bonnes conditions d’installation c’est aussi considérer la planéité et le niveau du sol. Sachez que la présence de bosses pose problème. Si vous en remarquez, vous devez effectuer un ragréage du sol. En outre, pour qu’un portail coulissant pas cher soit bien installé, il est nécessaire de veiller à ce que la hauteur de pilier soit supérieure à celle du portail (10 à 15 cm de plus).

Connaitre les éléments composant le portail

Pour poser un portail coulissant alu 4m, il faut connaitre tous les éléments qui composent le dispositif. Ensuite, il est important de savoir où et comment disposer chacun à l’endroit qui est le sien. Les éléments centraux les plus en vue sont les rails de guidage, les butées de fermeture, la butée arrière, la serrure et gâche et la porte-galets. Viennent ensuite les éléments d’automatisation du dispositif, dont le moteur, la crémaillère et les détecteurs de proximité.

Les outils à utiliser pour l’installation

Les spécialistes de la pose d’un portail coulissant font leur travail en utilisant divers outils. Voici les incontournables : niveau à bulle, visserie et chevilles, serre-joint, scie à métaux, cordeau à tracer, crayon et mètre, perceuse à percussion, tournevis, visseuse, marteau, calés de bois et clés plates.

Les principales actions à faire pour l’installation

Dans le cadre de l’installation d’un portail aluminium, il y a plusieurs actions à faire. Parmi les plus importantes, on peut citer le positionnement du rail, s’il s’agit d’un modèle qui n’est pas autoportant. Cette action impose l’utilisation d’un cordeau à tracer. Le rail est présenté au sol en se mettant dans l’alignement du cordeau, le but étant de déterminer sa position. Après, on procède à sa fixation.

Il est aussi nécessaire de positionner le porte-galets de coulissage. Leur fixation est possible sur le pilier ou sur un poteau côté inférieur. Le portail doit être placé sur le rail avant le positionnement du porte-galets de coulissage.

Notez également l’importance du positionnement de la butée arrière dont le rôle est de limiter la course du portail. Les professionnels de la pose du portail coulissant alu n’oublient pas de monter la serrure et les poignées, des éléments qui jouent un rôle important dans le fonctionnement du dispositif. Ils se penchent aussi sur la mise en place de la butée de fermeture et sur tous les éléments qui contribuent à l’automatisation du portail.