Le vélo électrique ne nécessite pas beaucoup d’entretien, mais il mérite tout de même quelques attentions. Non seulement parce que son coût est un réel investissement qui coûte assez cher surtout depuis que la prime vélo est limitée à une certaine catégorie de personnes, mais aussi parce que c’est un véhicule utilitaire qui nous permet de réaliser toutes sortes de trajets. Pour l’entretenir et accroître sa durée de vie, voici comment faire …

La révision générale

Une révision générale doit être effectuée tous les mois par un professionnel. Celle-ci doit vérifier l’état des pneumatiques, de la batterie, des freins, du guidon, de la chaîne, … et de tous les éléments qui peuvent garantir votre conduite et votre sécurité à bord du vélo.

Le nettoyage

Vous pouvez laver votre vélo à assistance électrique, sans utiliser le jet d’eau. En effet, cela risque d’engendrer des fuites jusqu’à la batterie, ce qu’il faut à tout prix éviter. Le mieux c’est d’utiliser une éponge mouillée pour le laver sans faire couler trop d’eau dans la batterie. D’ailleurs, avant tout lavage, assurez-vous que l’enveloppe de la batterie et du moteur soit bien étanche.

La conduite

Quoi que vous en pensiez, la conduite du vélo contribue également à son bon ou mauvais entretien. Pour que cela reste positif pour le deux-roues, veillez à :

  • Opter pour une puissance assez faible en commençant à rouler à bord du VAE pour augmenter petit à petit sa puissance : cela permet d’économiser de l’énergie et d’allonger l’autonomie du véhicule
  • Ne freiner puis redémarrer que rarement : l’accélérateur doit être utilisé intelligemment
  • N’emporter qu’une charge peu lourde
  • Privilégier les vitesses de niveau 1 et de niveau 2 dans les côtes
  • Vous équiper d’une assistance de pédale si vous devez rouler en hiver
  • Vous équiper de pneus crantés pour rouler sur un terrain glissant ou enneigé

La batterie

En tant qu’élément essentiel du vélo électrique, il est important de bien entretenir la batterie. En savoir plus ici.
Pour ce faire, il faut :

  • Éviter la décharge profonde
  • Réaliser deux ou trois cycles de charge-décharge complet pour toute batterie neuve
  • Charger la batterie au moins tous les deux mois, même lorsque le vélo n’a pas bougé depuis longtemps
  • Effectuer la recharge de la batterie dans un environnement affichant une température inférieure à 15°C et supérieure à 30°C
  • Retirer la batterie dès qu’elle est chargée