Le motoculteur et la motobineuse sont des outils motorisés incontournables pour bien préparer la terre avant de faire des plantations dans le jardin. Les deux vous aident à retourner plus vite la terre sans trop vous fatiguer. Il s’agit d’une alternative plus moderne et plus efficace de la bêche et de la binette. Il faut choisir entre un motoculteur ou une motobineuse en fonction de la superficie de votre jardin.

Quelle est la différence entre motoculteur et motobineuse ?

Il vaut mieux opter pour un motoculteur si vous avez un jardin de moyenne ou grande superficie. Il convient également aux travaux de jardinage plus intensifs, peu importe la surface à travailler. Le motoculteur est capable de retourner de plus grandes surfaces de terre sur une profondeur plus importante. Pour plus de précision, il a l’impressionnante capacité de retourner facilement des surfaces qui vont au-delà de 1 000 m² sur une profondeur de 30 à 35 cm.

La motobineuse, quant à elle, est recommandée pour effectuer des travaux moins intenses comme préparer la terre avant de planter les légumes, des parterres ou des plantes de terre bruyère. Dans le jardin comme dans le potager, elle reste très pratique. Elle permet aussi d’entretenir les plates-bandes. Par ailleurs, la motobineuse sert à bien mélanger les engrais et les composts avec la terre, à désherber et à retourner la couche supérieure de la terre. Elle est surtout conseillée pour les espaces de moins de 1 000 m² de superficie dont la profondeur des trous ne dépasse pas les 30 cm.

Les facteurs à prendre en compte avant d’acheter

Maintenant que savez comment différencier un motoculteur d’une motobineuse, vous devriez savoir lequel des deux vous conviendra le mieux. Mais avant de faire l’acquisition, il y a des critères à ne surtout pas négliger. Cela assurera la qualité, l’efficacité et la pérennité de votre outil de jardinage à moteur. Tout d’abord, les deux sont dotés de fraises dont le nombre détermine la performance. Plus il y a de fraises, mieux c’est. Le nombre de fraises d’un motoculteur ou d’une motobineuse est compris entre 2 et 6.

Ensuite, vérifiez bien la puissance du moteur qui doit convenir au poids même du machine et aussi aux travaux que vous envisagez de faire avec. Pour un jardin de moins de 1 000 m², un moteur d’une puissance de 3CV peut tout à fait suffire. Sinon, une puissance de plus de 5CV est fortement recommandée. Par ailleurs, le prix est bien évidemment un paramètre à considérer. Mais pour cela, il faut vraiment prendre le temps de comparer les offres sans perdre de vue la qualité de la machine. Les boutiques en ligne spécialisées dans la vente des outils de jardinage sont de plus en plus nombreuses. Vous pouvez les consulter, il y en a qui proposent un rapport qualité-prix très avantageux.

Les conseils utiles pour entretenir votre motoculteur ou motobineuse

Premièrement, il ne faut jamais ranger l’appareil sur le côté pour ne pas abimer les fraises latérales. Après chaque utilisation, il faut bien nettoyer l’outil. Commencez par détacher les mottes de terre qui ont tendance à coller sur le carter avec un outil en plastique ou en bois. Terminez avec un nettoyage aux jets d’eau pour éliminer les résidus de terre. Laissez sécher à l’air libre et une fois séché, pulvérisez de lubrifiant hydrofuge pour prévenir la corrosion. Les éléments de sécurité et de fixation sont à vérifier régulièrement pour s’assurer qu’il n’y a aucune anomalie. Et puis, concernant le moteur, un contrôle visuel après chaque utilisation est nécessaire pour voir les durites d’arrivée d’essence. Quant aux filtre à air et la bougie, il faut les garder propres pour que le moteur puisse bien démarrer à chaque fois.