Malgré les choix politiques actuels, comme la mutation de l’impôt de solidarité sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière ou d’autres mesures faisant grincer des dents les propriétaires, l’investissement immobilier reste le placement préféré des Français. Investir dans la pierre présente en effet de nombreux avantages selon le type de bien que l’on acquière : s’assurer un complément de revenus, défiscaliser, économiser un loyer, préparer ses vieux jours, anticiper sa succession … Mais avez-vous déjà entendu parler du crowfunding ?

Le crowfunding, qu’est-ce que c’est ?

Le crowfunding, ou financement participatif en français, désigne une pratique qui explose depuis quelques années avec le développement exponentiel des nouvelles technologies. Il s’agit, sur des plateformes dédiées, de présenter un projet et de solliciter des particuliers ou des entreprises dans le but de lever des fonds pour aboutir à sa réalisation. La participation est donc financière, avec ou sans contrepartie : les projets humanitaires n’en offrent bien sûr pas la plupart du temps, mais il peut s’agir d’un album musical pour un artiste, de goodies pour une personnalité, ou tout simplement d’un remboursement avec versement d’intérêts.

Zoom sur le crowfunding immobilier

C’est cette dernière contrepartie qui a cours dans le crowfunding immobilier. Le principe est simple : le promoteur présente son projet et l’avancée de celui-ci, puis fixe la somme dont il a besoin pour le mener à son terme. Les internautes intéressés choisissent le montant qu’ils souhaitent investir et « prêtent » donc de l’argent au promoteur qui va l’utiliser pour financer ledit projet. Une fois ce dernier terminé, lors de ce qu’on appelle le « débouclage », les investisseurs sont remboursés de la somme investie et perçoivent également des intérêts à hauteur de 9 à 12% de l’investissement réalisé à la base en moyenne (les rendements peuvent aller de 1 à 20%). Les programmes immobiliers en crowfunding sont souvent couplé avec le dipositif Pinel pour qu’ils soient plus attractifs à la revente auprès des ivestisseurs . La loi Pinel pour rappel permet de promouvoir l’investissement dans l’immobilier neuf grâce à l’octroi d’une réduction d’impôt sur le revenu. Elle vise les zones tendues comme Paris ou la région parisienne. La demande est supérieure à l’offre dans ces zones et les besoins de logements ne sont pas répondus. Il s’agit souvent de zones intéressantes où investir car elles vont fortement se valoriser dans le futur. Paris, la région parisienne, la Côte d’Azur, le Genevois français ainsi que les grandes métropoles comme Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, etc. font partie des zones visées par la loi Pinel.

Avantages et risques

Le crowfunding immobilier est un concept fort intéressant et accrocheur : vous avez le choix du montant de l’investissement que vous souhaitez réaliser, vous n’avez pas besoin de prévoir du temps pour gérer ou administrer quoi que ce soit une fois le montant réglé, et les rendements retirés sont dans la plupart des cas très avantageux.

Néanmoins, un tel investissement n’est pas sans risque : les délais peuvent être allongés, les chantiers peuvent être interrompus, ou le promoteur peut faire faillite, comme cela a été le cas dans l’affaire Terlat. Prenez donc garde à bien vous renseigner et restez prudents !