omment se passe l’examen sur plateau pour un permis de moto 3 roues ? Tous les amateurs de trois roues et de deux roues se posent sans doute cette question. Pour donner accès à un aperçu des examens, voici des tuyaux qui aideront certainement dans la préparation.

Le déroulement de l’examen

Arrivé au centre, un inspecteur accueille les concernés qui eux présenteront leurs papiers d’identité que ce soit une carte d’identité ou encore un passeport. Sans ces pièces, les concernés ne pourra en aucun cas participer aux examens. Ensuite, l’examinateur passe par la vérification des équipements, à savoir, les gants, les bottes, les chaussures, les blousons sans oublier le fameux casque. Il faut savoir que les parcours d’examen seront tirés au sort. Ainsi, le candidat ne choisira pas le sens du parcours de l’examen. Voici l’ordre par défaut des épreuves durant l’examen, la Poussée de la moto, parcours à allure lente, parcours à allure normale ainsi que les interrogations orales.

Focus sur les épreuves

L’examen du permis pour scooter 3 roues ou moto 125 sur plateau se divise généralement en quelques parties.

Poussée de moto

Pour cette épreuve, l’examinateur place la moto et explique l’exercice par l’intermédiaire des fiches. Le candidat s’exécute pour la poussée et les vérifications, les autres candidats restent à l’écart, c’est seulement après avoir donné une note au premier candidat que l’inspecteur passe aux autres candidats et ainsi de suite.

Parcours à allure lente

L’inspecteur rassemble ensuite tous les candidats pour expliquer le déroulement de l’exercice, et ce, toujours par l’intermédiaire de ses fiches. C’est alors que le 1er candidat chevauche la monture. Dans le cas où il a besoin de réaliser une 2e fois l’exercice, il a le droit de recommencer immédiatement. L’inspecteur, lui, donnera la note au candidat suite à tous les essais réalisés. En effet, les notes varieront en fonction de ses essais.

Parcours à allure normale

L’inspecteur regroupe encore une fois tous les candidats pour expliquer l’épreuve, et ce, sans oublier ses fiches pour l’explication. Pour l’épreuve, les candidats seront confrontés à 2 exercices : l’évitement et le freinage. Pour ce faire, le 1er fera son tout 1er essai du parcours « freinage », et son 2e essai en cas de besoin. Il continue par la suite avec le parcours d’évitement avec une possibilité de 2e essai si nécessaire. À chaque essai, l’inspecteur lui donnera une note.

Les fiches ou l’interrogation orale

Après avoir passé l’examen pratique haut la main, il sera ensuite temps de passer aux fiches. Pour ce faire, tous les candidats iront chacun leur tour dans le bureau de l’inspecteur pour réaliser la fiche. Durant cette évaluation, l’inspecteur tend des cartons retournés afin qu’on puisse tirer au sort une fiche. Ceci fait, c’est parti pour plus de 3 minutes de « récitations ». L’inspecteur donnera une note sur les fiches et annonce directement si on a le plateau ou non.