Des millions de personnes à travers le monde souffrent d’un trouble auditif appelé acouphène. S’il ne dure pas, c’est qu’en général le problème n’a pas un caractère de gravité. Il a peut-être été causé par une exposition à un bruit fort ou simplement par de l’eau dans les oreilles.

Par contre, si l’acouphène persiste plusieurs jours et gêne la vie quotidienne, la situation est sans doute plus grave et peut éventuellement requérir un traitement. Voyons les causes à l’origine de ce mal et quels sont les traitements pour le soigner.

Pourquoi souffre-t-on d’un acouphène ?

Les causes possibles de l’acouphène sont multiples. Ce trouble auditif survient souvent à la suite d’une exposition prolongée à des bruits forts, dans une discothèque, à un concert où lors d’une manifestation festive.

Certains médicaments comme l’aspirine ou les antidépresseurs peuvent le déclencher. Une infection de l’oreille ou de l’hypertension sont aussi potentiellement responsables de la survenue d’un acouphène.

Toutefois, il faut bien comprendre que la cause précise d’un acouphène n’est jamais facile à identifier avec exactitude.

Quel est le son d’un acouphène ?

Bien qu’il ne soit pas évident de trouver la cause d’un acouphène, les symptômes sont en revanche parfaitement clairs. Il s’agit de bruits que personne d’autre ne peut entendre. Le son prend habituellement la forme d’un bourdonnement d’oreille. Certains perçoivent plutôt un cliquetis ou un ronronnement.

L’acouphène accompagne souvent un autre dysfonctionnement auditif. De fait, traiter ce problème permet également de traiter l’acouphène.

Prévenir avant de guérir

Pour soulager la gêne occasionnée par la présence d’un acouphène dans l’oreille, il faut éviter l’exposition à des bruits forts. Si vous ne pouvez pas faire autrement, le port d’une protection auditive est essentiel pour ne pas accentuer le problème.

En contrôlant son audition régulièrement, on identifie plus facilement les troubles éventuels. L’acouphène peut alors être soigné avant qu’il ne s’aggrave.

Quel lien avec la dépression ?

On croit à tort que la dépression peut entrainer des acouphènes alors que c’est l’inverse qui se produit. En effet, une personne souffrant d’acouphènes est susceptible de développer une dépression en raison du bruit insidieux et permanent perçu dans l’oreille.

Il rend la concentration difficile, provoque des insomnies et empiète sur la qualité de vie. Et comme personne d’autre n’entend ces sons, il est difficile de faire comprendre à son entourage ce que l’on éprouve.

En plus, comme la dépression se traite avec des antidépresseurs, il est possible que ces médicaments accentuent le phénomène et entretiennent une situation déjà difficile à vivre. Le dialogue avec un médecin est donc primordial avant d’entamer un traitement médicamenteux.