Le poêle à granulés est un équipement de chauffage apprécié en raison de ses atouts particuliers. Cependant, cet appareil a le défaut d’être assez bruyant par rapport à une chaudière au fuel ou à un convecteur électrique. C’est pourquoi les fabricants ont multiplié leurs efforts pour proposer un poêle à granulés silencieux. Ce dernier permet aux occupants d’une maison de bénéficier de meilleures conditions, et d’avoir un bien-être optimal.

Comment expliquer le bruit d’un poêle à granulés classique?

Le poêle à granulés émet un léger bruit quand il fonctionne. Ce fredonnement peut s’amplifier en hiver, période à laquelle l’appareil marche à puissance maximale. Le bruit vient généralement du ventilateur. Mais il peut aussi provenir de la vis sans fin et du déversement des granulés dans le creuset. La vis sans fin est la composante du poêle qui fait descendre le pellet dans creuset, receveur où le combustible est brûlé.

Certains modèles de poêles à pellets haut de gamme émettent des bruits atténués grâce à leurs propriétés acoustiques. Il s’agit notamment des  poêles à convection naturelle qui sont dépourvus de ventilateur. Il est utile de noter que l’utilisation d’un poêle à granulés s’inscrit dans le respect de la Règlementation Thermique RT 2012 dans la mesure où cet équipement fonctionne grâce à une énergie renouvelable. A noter que la RT 2012 Reims est la même que pour les autres villes de France.

Quels sont les atouts d’un poêle à pellets silencieux ?

Le poêle à pellets silencieux a, évidemment, pour avantage de ne pas émettre de bruit. Un léger crépitement des pellets peut se faire entendre, mais n’occasionne pas de gêne notable. Le système silencieux est aussi plus économique sur le plan énergétique. Car il consomme moins d’énergie qu’un modèle classique pour la distribution de pellets et le ventilateur. L’économie réalisée peut être autour des 100 watts par heure.

Un autre atout d’un modèle silencieux est qu’il ne comporte pas de moteur. Il n’y a donc pas de risque que cet appareil tombe en panne. L’utilisateur est cependant tenu d’entretenir régulièrement son poêle en faisant un ramonage du conduit d’évacuation. Cela permettra de garantir la longévité de l’appareil. Enfin, le fait qu’il n’ait pas de moteur installé implique que le poêle à pellets silencieux présente un coût de fabrication inférieur aux modèles classiques. Il est donc plus accessible au niveau du prix.

Comment choisir son poêle à granulés silencieux ?

Il faut savoir qu’un poêle à granulés silencieux peut être avec ou sans ventilation. Le système avec ventilation présente une performance moyenne. Car il limite l’entrée d’air frais, ce qui empêche aux pellets de s’enflammer activement. Un système sans ventilation, par contre, permet un chauffage plus rapide de la maison, et est donc plus efficace.

A titre indicatif, le prix d’un poêle à granulés silencieux est entre 1500 et 3000 euros. Pour le coût d’installation, il faut compter environ 1000 euros. Même si l’achat poêle à granulé présente un coût assez conséquent, l’investissement est avantageux sur le long terme en raison des économies réalisées sur l’énergie. Il est en outre possible de bénéficier des aides financières de l’Etat pour alléger ses dépenses en travaux énergétiques.