Située dans le sud-est du continent asiatique, la Birmanie est un pays où la religion occupe une grande importance. Cette facette se remarque surtout à travers les innombrables bâtisses et sanctuaires bouddhiques qui s’étalent dans le territoire. Bagan, par exemple, est un immense site archéologique niché en pleine nature. Fondé par les rois païens, cet endroit constitue un incontournable pour une odyssée de connaissances et d’évasion en Birmanie. Mais il n’y a pas que Bagan, car Yangon figure parmi les plus prisés des férus des cultes asiatiques.

La Birmanie et ses vestiges archéologiques

Une balade instructive et remplie d’émotions dans les sites de Bagan

Véritable archive du passé à ciel ouvert, Bagan brille de mille feux dans un environnement paisible au cœur de Mandalay. Cette localité abrite un nombre phénoménal d’édifices qui reflètent le bouddhisme. Ceux qui sont déjà venus lors d’un séjour en Birmanie peuvent témoigner de la magie opérée par Bagan. Les touristes y seront éblouis par le spectacle du lever et du coucher du soleil qui masse progressivement chaque temple. Digne d’une carte postale, le panorama offert par le réveil du jour depuis le toit des sanctuaires, ne citant que le temple n° 446. Après quelques clichés, la visite des lieux peut enfin commencer.

Il existe à Bagan près de 2 217 édifices encore en état ou récemment restaurés. Les sentiers qui mènent vers ces places sont généralement praticables. L’ Ananda Temple se tient en première place parmi ceux qui méritent un coup d’œil. Il fait partie des monuments bouddhiques somptueux de Bagan. Rien qu’en le regardant, les promeneurs seront épatés par sa taille et sa hauteur. En y entrant, ils contempleront avec enthousiasme les gigantesques bouddhas de 9 mètres qui occupent les quatre angles cardinaux. Les photographes amateurs ne seront pas déçus en allant dans la cour intérieure de cet emplacement. Ce secteur offre une perspective idéale pour avoir un large panorama sur toute l’étendue d’Ananda Temple.

Le temple du rocher d'or en Birmanie

S’immerger au cœur de l’histoire du temple du Rocher d’Or

Une fois l’exploration à Bagan terminée, rien ne vaut un détour à Yangon pour achever le périple culturel en Birmanie. Situé à plus de 1 000 mètres d’altitude, le temple légendaire du Rocher d’Or à Yangon est l’itinéraire à ne pas rater. Dans un cadre exceptionnel à la fois spirituel et naturel, cet emplacement renferme quelques histoires intéressantes qui attirent l’attention. Selon les contes, pendant de sa descente sur la terre, Buddha aurait privilégié quelques moines pour garder des trésors bouddhistes. Cette divinité aurait alors confié un brin de cheveux à chacun d’eux et un des moines fut chargé de conserver ces reliques. Plus tard, le saint homme léguait les cheveux à son fils adoptif, le roi Tissa. Ce dernier avait pour devoir de stocker ces tignasses dans une roche qui ressemble à la forme de son crâne. C’est ce qui donna naissance au temple du Rocher d’Or.