Que ce soit en matière de construction que de rénovation, la pose de faux plafond incite de plus en plus de nombreux foyers. A part le fait d’offrir une nouvelle allure au plafond d’origine, il apporte également beaucoup d’avantages non seulement à la maison en question, mais aussi à tous les occupants. Il permet par exemple à diminuer la hauteur d’une pièce. C’est une grande opportunité pour vous de réduire vos besoins en chauffage tout en assurant votre confort. Mais parmi les différents types de faux plafond et les multitudes de matériaux sur le marché, quel type est-il bien adapté à votre intérieur ?

Quel type de faux plafond à choisir pour votre intérieur ?

Il existe en général deux types de faux plafond. D’une part, il y a le plafond tendu annecy ou la toile tendue. Comme son nom l’indique, il est composé d’une toile tendue entre les murs nommée velum. Même s’il est facile à monter et à démonter, sa pose nécessite l’intervention des experts. En effet, elle implique une mise en œuvre très délicate et il faut avoir de la compétence sur son installation pour garantir son efficacité. Vous avez deux choix sur sa pose : soit la pose à chaud soit la pose à froid. Si vous souhaitez apporter plus d’esthétique à une pièce, c’est le meilleur type à choisir. En effet, Il procure une grande possibilité de personnalisation. En plus, vous avez un large choix sur sa finition : mates, laquées, satinées et bien d’autres encore. Mais il est un peu plus cher.

D’autre part, il y a le plafond suspendu. Quant à ce type, il est composé d’une structure métallique légère où les plaques de plâtre ou les lames en PVC se sont fixés sur celle-ci. Il est aussi facile à installer que vous pouvez le faire vous-même sans l’intervention des professionnels. Mais pour avoir de bons résultats, mieux vaut confier son installation à des experts. Par rapport au plafond tendu, il est abordable. C’est pour cette raison qu’il est le plus répandu dans de nombreux foyers.

Qu’est-ce qui détermine le choix de votre faux plafond ?

Vous savez les deux types de faux plafond, mais pour savoir ce qui est bien adapté à votre intérieur, vous devez vérifier certains points.

Pour avoir une excellente isolation que ce soit phonique que thermique à travers le faux plafond, il faut vérifier la capacité d’isolation de celui-ci. Cela peut avoir une liaison avec les matériaux que vous avez choisis. En effet, il existe certains matériaux qui sont plus meilleurs en matière d’isolation que les autres.

Et pour garantir votre logement contre le risque d’incendie, opter pour le type qui résiste au feu. Et pour certaines pièces, vous devez choisir celui qui peut résister à l’humidité. C’est le cas, pour la salle de bain.

Sans oublier votre budget. Comme il est déjà dit ci-haut, les deux types de faux plafonds diffèrent l’un de l’autre par leur prix. Il y a ce qui est plus accessible que l’autre. Donc, compte tenu de ces critères, à vous de sélectionner le type qui convient à votre maison.