Les VAE ou vélo à assistance électrique sont la nouvelle tendance. Ils permettent de faire du sport sans trop se fatiguer. Cependant, il faut avouer que sur le marché, ils restent un peu chers. Même si en France, les prix sont intéressants, acheter un VAE neuf n’est pas donné à tout le monde. Pour pallier cette situation, les sites de ventes proposent aujourd’hui des kits qui permettent de transformer un vélo traditionnel en vélo électrique. Acheter ces équipements revient moins cher qu’acquérir un vélo électrique neuf. De plus, ils sont faciles à installer.

Vélo électrique, qu’est-ce que c’est ?

On entend souvent parler de vélo à assistance électrique, mais finalement, savons-nous véritablement de quoi il s’agit ? Par définition, un vélo est électrique lorsqu’il possède une assistance électrique. Cette assistance facilite le pédalage. Mais elle s’arrête à partir de 25 km/heure. Arrivé à ce stade, le VAE roule au pédalage comme un vélo traditionnel. Un vélo électrique doit également posséder un moteur. La puissance de ce dernier ne doit pas dépasser les 250 watts. Enfin, le moteur du VAE doit fonctionner uniquement à l’aide du pédalage. Lorsqu’une personne arrête de pédaler, le moteur doit s’arrêter automatiquement. Les pédales doivent ainsi être équipées de dispositif captant le pédalage.

Transformer son vélo classique en VAE comment s’y prendre ?

Il existe plusieurs manières de transformer un vélo traditionnel en vélo électrique.
• Le kit classique
Le kit classique vendu sur http://www.cycloboost.com/ est l’équipement le plus simple et le moins coûteux pour transformer un vélo classique en VAE. Ce kit comprend un moteur, une batterie, un contrôleur d’autonomie de la batterie, des câbles, un capteur de mouvement et un écran LCD. Vous bénéficierez également d’un interrupteur à mettre sur les freins et une activation d’assistance sur le guidon. Pour installer votre kit, vous aurez besoin de plusieurs outils comme une lime, une pince coupante, des serre-flex, une clé plate, une clé à rayon, un tournevis, et un marteau. Il vous suffira par la suite de suivre le guide d’installation livré avec votre kit. Si vous n’êtes pas très bricoleur, vous pouvez demander à ce que votre kit soit installé par le revendeur. Vous pouvez également regarder des vidéos sur le net et les appliquer par la suite.
• Le kit d’entraînement externe
Le kit d’entraînement externe est un boîtier allongé que l’on fixe sur le tube de la selle. Il est équipé d’un moteur qui va automatiquement assister la roue arrière. Ce kit permet à son utilisateur de rouler sur 40 km avec une vitesse de 25 km/h. Ce dispositif est également amovible. Vous pourrez le retirer lorsque vous vous garez.
• La roue motorisée
Il existe deux types de roues motorisées. La première est constituée d’un pneu de mousse avec un appareil triangulaire au centre. Ce dispositif contient trois moteurs qui permettent d’activer l’assistance électrique au pédalage. Il suffit alors de changer la roue avant par ce kit pour avoir un vélo électrique. L’installation prend 5 minutes. Cette première variante est adaptée à tous les vélos. Elle peut atteindre les 32 km/h. Le second type de roue est une roue pleine avec une chambre à air, un pneu et un détecteur de vitesse. Cette roue fonctionne grâce à une connectivité Bluetooth. Elle permet d’atteindre une vitesse de 25 km/h.