L’acide chlorhydrique fait partie des solutions chimiques indispensables dans plusieurs domaines mais dont l’utilisation nécessite une grande vigilance. Elle se trouve à l’état naturel dans l’estomac lui permettant d’assurer sa fonction digestive. Sa synthèse peut s’effectuer par diverses réactions chimiques, la plus courante étant la dissolution du chlorure d’hydrogène dans l’eau. La qualité et le degré de concentration de cet acide inorganique peut varier en fonction de sa destination d’usage.

Emploi de l’acide chlorhydrique dans la vie quotidienne

Présentée sous forme de liquide incolore ou légèrement jaune, cet acide a des propriétés fumant à l’air, comme l’alcool. Il se caractérise également par une odeur piquante, âcre et irritante donc à manipuler avec précaution. En matière de bâtiment et de construction, l’acide chlorhydrique sert à éliminer les débris de ciment causés par les joints des carrelages.

Elle s’utilise aussi dans la rénovation des pierres comme le marbre, ou les pierres de décoration de terrasse et les pierres tombales. Elle s’intègre particulièrement dans les finitions des habitats ainsi qu’à la tenue de leur propreté. Afin de rétablir l’équilibre de la concentration de l’eau des piscines, les agents d’entretien ont recours à cette solution chimique.

Elle est souvent indispensable dans les nettoyages domestiques, pour le blanchissement ou la remise à neuf des carreaux sales et encrassés. Elle possède la capacité de dissoudre les tartres et les calcaires accolés sur les surfaces carrelées ou sur les toilettes. Les taches difficiles à enlever partent facilement grâce à son application sur la partie souillée.

Son utilité dans divers procédés de fabrication

Cette substance intervient comme élément utile dans de nombreux processus de formation de produits variés. Elle s’applique dans le traitement du cuir dans les étapes de déchaulage, de tannage et de teinte des peaux. Elle constitue aussi un moyen adéquat pour la purification du sel de table.

Concernant la production en industrie alimentaire, l’utilisation de l’acide chlorhydrique contribue surtout à l’amélioration du goût et à la conservation. Elle est utilisée dans la préparation du sirop de glucose à haute teneur en fructose (SGHTF). L’élaboration des boissons gazeuses requiert l’ajout de ce sirop permettant d’éliminer les impuretés.

Elle joue le rôle d’acidificateur dans les sauces et son addition aux os concassés donne la gélatine. Dans la réalisation d’alimentations animales, elle est indispensable à l’obtention d’édulcorants artificiels servant comme additif alimentaire. Cet acide sert en outre à la fabrication d’engrais, de sels métalliques divers, ou encore du pétrole en dilatant les pores des formations rocheuses. Le décapage des aciers et des tuyaux de cuivre se fait également avec l’acide chlorhydrique qui évacue les impuretés liés au carbone et la rouille.

Usage de l’acide chlorhydrique dans des procédés chimiques

La régénération de résines échangeuses d’ions se fait à partir de cet acide. Ce processus est inclus dans la production d’eau déminéralisée obtenue par l’échange d’ions positifs retirant l’ion sodium et l’ion calcium. Le contrôle du pH peut être effectué en utilisant l’acide chlorhydrique.

Il permet aussi de réguler l’acidité d’un produit. Ce sont des étapes importantes au niveau des industries de transformations. En fonction de la pureté requise, il existe l’acide chlorhydrique de haute qualité et celui à qualité technique. L’utilisation de l’acide chlorhydrique réside dans l’élaboration de différents produits pharmaceutiques dont l’acide ascorbique des vitamines C.

Elle contribue également à la fabrication de composés organiques comme le Chlorure de vinyle pour le PVC. En tant qu’élément de production de composés inorganiques, en réaction chimique avec le calcaire, elle aboutit au chlorure de calcium, un produit indispensable au salage des routes. Il existe enfin d’autres produits dérivés de cet acide, qui sont le chlorure de fer 3 et le chlorure d’aluminium utilisés en tant qu’agents coagulant dans le traitement d’effluents.