Pour ceux qui aiment s’aventurer sur les eaux douces et les eaux de mers, le paddle est un vocabulaire très courant. Pour les autres, il peut porter à confusion. Certains n’ont en même sans doute jamais entendu parler. Eh bien, pour vous aider à en savoir plus, nous vous invitons à parcourir cet article qui l’explique en détails.

Un sport de glisse

Tout d’abord, le paddle est un terme utilisé pour désigner un sport de glisse. On le connaît aussi sous le nom de Stand Up Paddle ou SUP. Il se pratique debout sur une grande planche. Pour se mettre en équilibre et pour avancer, il faut se munir d’une pagaie. A première vue, le paddle ressemble au surf, à la seule différence qu’il nécessite une rame.

D’ailleurs, le SUP comporte plusieurs disciplines, à savoir la balade, le surf et la race. Ce sport est né à Hawaï dans les années 60 puis a longtemps été oublié. Ce n’est qu’en 2 000 qu’il se popularise pour être à ce jour l’un des sports de glisse les plus en vogue et les plus passionnants, d’autant qu’il est adapté à toute la famille.

Une planche

Le paddle est aussi utilisé pour désigner la planche grâce à laquelle vous pouvez faire du SUP. Elle peut être rigide ou gonflable selon les préférences du pratiquant. La plupart préfèrent maintenant se tourner vers les modèles gonflables, compte tenu de tous les atouts qu’ils présentent. En effet, malgré qu’ils aient longtemps été considérés comme fragiles, les paddles gonflables actuels sont presque, voire tout aussi solides que les paddles rigides.

Au final, qu’est-ce qu’un paddle gonflable ? Dans un contexte général, le terme est surtout utilisé pour désigner le sport et non la planche. De toute façon, vous comprendrez désormais de quoi il s’agit quand on fait référence au paddle ou au Stand Up Paddle.

Les disciplines du paddle

Comme énoncé plus haut, le paddle comporte trois grandes disciplines qui sont la balade, le surf et la race :

  • La balade : on l’appelle aussi randonnée. C’est la discipline adaptée aux débutants. Elle se pratique sur une eau calme. Comme son nom l’indique, son seul objectif est de procurer du plaisir au pratiquant en lui offrant une vue dégagée sur le paysage. Pour pouvoir s’y adonner, il est conseillé de prendre une planche longue et large qui vous offrira plus de stabilité.
  • Le surf : pour ceux qui aiment prendre les vagues, sachez que le paddle possède aussi une discipline de surfing qui consiste à le faire avec une pagaie. D’ailleurs, avec le paddle, vous pourrez prendre les vagues plus facilement. Pour bien profiter de toutes les sensations, optez pour une planche longue et moins large.
  • La race : c’est la discipline de course en SUP. Il n’est question que de vitesse et d’endurance dans la race. Voilà pourquoi elle est réservée à une catégorie de surfeurs. Pour glisser et avancer plus rapidement, il vous faudra une planche aussi longue qu’étroite.

A qui s’adresse ce sport ?

Compte tenu de ces trois disciplines, le paddle est un sport qui s’adresse à tout le monde, de 7 à 77 ans. D’ailleurs, durant les périodes de vacances, les amateurs de ce sport se font de plus en plus nombreux. En effet, en plus d’être un sport passionnant, le SUP est aussi un bon moyen de se dépenser car il sollicite plusieurs muscles du corps. Tout le monde choisira la discipline qui lui convient le plus. Les femmes sont plus nombreuses à choisir la balade tandis que les hommes préfèreront le surf ou la race.