Pour apporter une touche particulière et agréable à votre jardin, planter un oranger du Mexique est une bonne option. Il s’agit d’un arbuste parfumé qui présente un feuillage persistant et de jolies fleurs blanches. Boisé en isolé, en massif ou en haie, l’oranger du Mexique peut devenir une plante décorative pour votre espace extérieur. Et son odeur très florale et très douce vous permet des moments de détente inégalée dans votre jardin. Découvrez toutes les informations nécessaires à la plantation de cette merveille de la nature pour que vous puissiez le cultiver dans votre jardin.

Un arbuste aux variétés diversifiées

L’oranger du Mexique est une plante originaire de l’Amérique centrale. Il présente un grand nombre de variétés, mais le plus répandu et le plus utilisé dans les jardins est le Choisya ternata. Cette variété se caractérise par des feuilles regroupées par 3, une couleur vert sombre qui tire parfois sur un jaune doré, et un aspect luisant. Cette plante résiste à toutes les expositions, et elle supporte les températures très basses, descendant jusqu’à -15°C. Elle apporte une note de verdure à votre jardin toute l’année, et ses bouquets de fleurs blanches parfumées ne font qu’enjoliver l’espace. Mais pour préserver son état, il est impératif de le protéger contre le vent froid. Et pour cela, vous pouvez utiliser un paillis pour assurer sa protection.

Une plante qui amadoue les sens

L’oranger du Mexique est une plante qui peut flatter tous les sens. Elle émerveille les yeux par son contraste du vert des feuilles et du blanc des fleurs. L’odorat est fasciné par la senteur agréable des fleurs et le parfum apaisant des feuilles. La période de floraison de l’oranger du Mexique est généralement en avril et en mai. Mais elle peut également fleurir en septembre dans certains cas. Ses feuilles dégagent une odeur presque identique à celle de la fleur d’oranger. Et le parfum de ses fleurs est très apprécié par les papillons et les autres insectes butineurs.

L’oranger du Mexique peut être disposé dans le jardin, sur la terrasse ou dans un pot. Dans tous les cas, il peut rehausser incontestablement votre espace extérieur. Son caractère exotique et le charme qu’il dégage offrent un rendu visuel très agréable et une sensation de tranquillité.

Un arbuste à la culture et à l’entretien facile

L’oranger du Mexique se plante généralement au printemps et en automne. Il doit être disposé sous une exposition ensoleillée, mais il supporte aussi la mi-ombre. Pour le cultiver, il faut une terre légère et bien drainée de pH neutre. Vous n’avez alors qu’à creuser un grand trou, assez grand pour contenir la motte. Placez ensuite de l’engrais ou du compost au fond, puis mettez le collet de la plante au niveau du sol. Enfin, il ne reste qu’à remplir le trou et bien le presser au pied. Pour assurer une bonne croissance et une parfaite floraison de l’arbuste, vous devez l’arroser régulièrement pendant les premières semaines de la plantation. En même temps, veillez à effectuer un paillage du pied afin de préserver l’humidité.

En ce qui concerne l’entretien, l’oranger du Mexique ne requiert pas trop de traitement. Il suffit de couper les branches trop vieilles. Vous pouvez aussi amorcer la taille, mais pour cela, il faut attendre que la période de floraison s’achève. Enfin, si vous souhaitez planter l’oranger du Mexique dans votre jardin, la pépinière du Val d’Erdre vous en propose. Par la même occasion, vous pouvez demander des conseils sur la plantation et l’entretien de l’arbuste pour qu’il devienne une véritable plante ornementale pour votre extérieur.