De nos jours, il est évident que les lampes LED ont gagné le cœur et le foyer de beaucoup d’entre nous. Peu à peu, la plupart des consommateurs se sont tournés, lentement mais sûrement, vers cette nouvelle technologie. Et au final, ceux qui ont fait ce choix ne le regrettent pas puisqu’ils se sont rendu compte que les avantages des ampoules LED sont nombreux.

Les principales utilisations de la technologie LED

Cette technologie est employée essentiellement dans les écrans et dans les habitations. Et elle présente énormément de points forts indéniables. Par exemple, les projecteurs extérieurs LED sont hautement intéressants du fait qu’ils ne chauffent pas et ne génèrent pas de chaleur, limitant ou éliminant la pollution lumineuse. Ils résistent aux intempéries et donc, fonctionnent sous la neige ou sous la pluie. Mais lors de l’achat d’un projecteur LED, il faut veiller à choisir un produit avec au minimum, un indice de protection IP65 et opter pour un modèle équipé d’un module LED dernière génération, en tout cas, le plus pointu. Il faut aussi tenir compte d’autres éléments tels que le driver électronique, l’alimentation, le câble, le flux lumineux, la qualité des matériaux de fabrication, etc.

En constante progression

Ce qui est intéressant avec cette technologie, c’est qu’elle fait, encore à l’heure actuelle, l’objet d’études et d’analyses afin de la rendre encore plus performante qu’elle ne l’est déjà. D’ailleurs, les faits montrent que tous les 2 ans, ses performances doublent tandis qu’en parallèle, son coût baisse de 20 % tous les ans. Que des avantages donc. De toute manière, les lampes LED sont celles qui détiennent le record en durée de vie. Celle-ci peut aller jusqu’à 50 000 heures, autrement dit des dizaines d’années d’utilisation non-stop. Les lampes fluocompactes atteignent les 10 000 heures, les lampes halogènes seulement 2 000 et les lampes à incandescence, 1 000. Donc, ceux qui investissent dans les lampes LED gagnent largement, car elles sont rentables. Les remplacements sont moins fréquents, voire nuls, ce qui est un avantage certain et qui explique aussi l’engouement pour ces lampes.

L’efficacité énergétique en question

Une lampe classique à incandescence affiche un rendement énergétique qu’on peut qualifier de médiocre, c’est-à-dire dans les 10 lm/W et jusqu’à 20 lm/W pour les halogènes. Le rendement d’une lampe LED, quant à elle, est de 40 à 80 lm/W. En d’autres termes, les lampes LED mises sur le marché et à la disposition des consommateurs aujourd’hui présentent une efficacité énergétique qui dépasse de loin celle des lampes classiques. Les lampes LED que l’on installe généralement dans les foyers offrent une qualité d’éclairage tout à fait suffisante et plutôt satisfaisante. Pour une lampe LED de plus de 800 lumens, la consommation est de 9 à 12 watts seulement. Une lampe de 400 lumens ne consomme qu’autour de 6 watts. Mais cette efficacité énergétique sera encore plus améliorée, car le défi est de la porter à 100 lm/W pour le grand public. Ce qui signifie une consommation de 4 watts et même moins, ce qui est hautement intéressant. Pour plus de détails à ce sujet, lisez cet article sur www.cotemaison.fr