Malgré l’alternative d’une ascension avec l’aide d’une corde ou d’éperons, parfois vous n’avez pas d’autres choix que d’utiliser des engins élévateurs pour vos travaux d’élagage. En effet, dans certaines circonstances vous serez plus performant en travaillant à partir d’une nacelle. Dans ce cas précis, quelles sont alors les règles générales à observer pour mener à bien les interventions en toute sécurité ? Quelles sont les précautions d’usage afin d’éviter tout risque de chute, compte tenu du fait qu’il s’agit principalement d’une prestation en hauteur ? Pour mieux répondre à ces questions, vous trouverez certainement des indications sur les plateformes spécialisées ; mais rien ne vaut la présence d’un professionnel confirmé sur votre chantier.

Engins élévateurs : règles générales à observer

De prime abord, il est déjà important de noter que la manipulation de ces engins lors des travaux d’élagage demande des savoir-faire spécifiques. Par conséquent, leur accès devrait être réservé uniquement à des professionnels qualifiés comme l’élagueur qui se trouve sur https://www.elagage-abattage-aveyron.fr/, qui est doté des compétences nécessaires. Donc à la base, si vous avez besoin de faire un projet d’envergure pour l’entretien de votre parc arboricole, autant engager des élagueurs expérimentés. Ils disposent en effet des connaissances techniques indispensables pour réaliser les vérifications quotidiennes essentielles et s’assurer que les engins répondent aux normes requises.

Il est à préciser que le résultat de ces inspections est à consigner systématiquement sur un registre qui restera à portée de main. De la même manière, la notice qui spécifie les modes d’entretiens ainsi que le fonctionnement de la nacelle devrait être facilement accessible. Vous saurez alors quelles sont les modifications conseillées par le fabricant en cas de besoin, autrement il vous est interdit d’opérer toute autre manipulation. En parlant de règles à respecter, vous ne devez en aucun cas dépasser la charge maximale autorisée. A ce titre, vous trouverez une plaque indiquant sa capacité nominale afin de connaître les limites à observer.

Engins élévateurs : précaution d’usage

L’utilisation d’engins élévateurs s’impose essentiellement pour des travaux d’élagage en hauteur. Par conséquent, des précautions d’usage sont indispensables afin d’éliminer les menaces de chute qui causeraient des lésions terribles, voire mortelles, pour les victimes. A commencer, par l’exigence du port d’EPI pour les élagueurs qui vont monter dans la nacelle. Autrement, s’il s’agit d’une simple cabine, cette dernière ne devrait transporter qu’un seul ouvrier à son bord. Dans le cas où elle est destinée pour 2 personnes, la manipulation de tout outil exigeant le respect d’un périmètre de sécurité est interdite. C’est notamment valable donc si vous devez recourir à une scie à chaîne, et n’oubliez pas de mettre un fourreau pour ranger cet outil à l’occasion. Quand un élagueur est en train d’intervenir dans le panier, logiquement les mâts resteront déployés. Dans ces circonstances, il n’est pas envisageable de déplacer le véhicule qui est relié à ce dispositif. Autrement, pour une meilleure stabilité du système, il est essentiel de veiller à ce qu’il n’y ait aucun obstacle sur son parcours. De la même manière, si jamais la zone de travail se situe non loin d’une ligne électrique, un test diélectrique annuel est obligatoire. Ce principe reste applicable également si dans le cadre des modifications autorisées, quelques changements ont été effectivement apportés à la machine. Dans la pratique, ce système d’élevage est particulièrement efficace. Toutefois, l’opération n’en est pas moins délicate au vu des risques d’accident.