On dit souvent que la propreté de la ville est l’affaire de tous. Il faut dire que c’est la première image que les habitants et les visiteurs ont d’elle. Il est donc primordial que chaque citoyen prenne ses responsabilités pour préserver la propreté des lieux. De leur côté, les collectivités doivent mettre en place un plan de propreté pertinent pour favoriser le développement de la ville.

Mettre en place une opération de nettoyage efficace

Bien plus qu’une obligation, le nettoyage des lieux publics est aussi une nécessité. En plus d’offrir un cadre de vie agréable aux habitants, cela permet aussi de préserver la santé de tous (surtout en ces temps de pandémie). La gestion des déchets est donc l’une des priorités des collectivités. Cette étape va permettre de faciliter le traitement des déchets grâce à l’installation de conteneurs poubelles dans chaque recoin de la rue. L’opération de nettoyage vise aussi à donner un aspect neuf à la ville. Pour y arriver, les agents de propreté vont remettre en état la chaussée, enlever la mousse sur les trottoirs, effacer les graffitis, nettoyer les trottoirs, repeindre les marquages au sol, etc.

Il est important d’aménager l’espace public de façon à améliorer la vie des habitants et à maintenir la qualité de l’espace public. Pour ce faire, il convient d’équiper la ville de toutes les infrastructures et des installations dont elle a besoin. Il s’agit notamment des abris bus, des caches conteneurs,des abris poubelle (pour éviter de jeter les ordures n’importe où) et des toilettes publiques. Pour renforcer la propreté et le nettoiement des lieux, il peut aussi être nécessaire de placer des agents de propreté dans tous les espaces publics. Cette action relève des efforts de chacun, mais aussi d’une prise de conscience collective.

Sensibiliser les citoyens

La propreté est une question d’éducation, mais aussi de civilité. Pour maintenir la ville en bon état de propreté, il est nécessaire de commencer par la sensibilisation. L’objectif est d’interpeller les habitants et d’influencer leur comportement en vue d’aboutir vers un changement radical. Pour ce faire, une brigade contre les incivilités doit être instaurée. Celle-ci aura pour mission de repérer, prévenir et réprimander tout acte d’incivilité par une amende : déjection canine non ramassée, jet de mégot et d’ordures, miction… Il est également de sa responsabilité de mener des enquêtes (en cas de dépôts sauvages) et d’interpeller en flagrant délit.

Chacun peut contribuer à la qualité du cadre de vie en adoptant les bons gestes. Il s’agit notamment des habitudes quotidiennes, comme jeter les ordures à la poubelle, ramasser les déjections de son chien, déposer les déchets encombrants à la déchetterie, nettoyer son pas-de-porte, etc. Ce sont des gestes simples, mais qui sont particulièrement efficaces pour conserver la propreté des espaces publics. Pour sensibiliser les propriétaires des canins, on peut également leur distribuer des sachets où ils pourront jeter les excréments. Autrement dit, pour avoir un environnement sain, il suffit d’éviter de le salir. Grâce à l’effort de tous, il est tout à fait possible d’avoir une ville agréable à vivre.