Dans l’histoire, il a toujours existé des moments particuliers pour célébrer la vie. C’est dans ce cadre qu’existe la fête de Noël dont la signification peut varier d’une société à une autre. Il fut des temps où ce jour marquait le solstice d’hiver ou les saturnales dans la Rome antique. Aujourd’hui, la signification la plus connue est que Noel marque la naissance de Jésus que les chrétiens célèbrent dans le monde.

Un jour pour réunir la famille

L’une des particularités de Noël est qu’il s’agit avant tout d’une période idéale pour réunir toute une famille. D’une société à une autre, Noel peut avoir diverses significations, mais tout le monde est d’accord pour dire qu’elle a un esprit commun : le calendrier de l’avent et la fête des familles. En effet, Noël est l’occasion pour de nombreuses familles de se retrouver en intimité autour du sapin. La maison est décorée de végétations pour faire honneur à la vie au plus profond de l’hiver.

Un végétal comme le houx accentue la décoration pour illustrer la fécondité et l’amour. À la porte, on place du gui afin de conjurer le mauvais sort. L’arbre de noël décoré et illuminé de couleurs et de lumières, chaque membre de la famille apporte un cadeau noël pour faire plaisir à un proche. Un repas succulent à base de menus locaux est partagé et tout le monde y participe : grands-parents, parents, enfants et petits-enfants. Seul Noël est capable de réunir ainsi la famille, d’où sa particularité.

Un jour de partage et de solidarité

L’esprit de Noël traduit également le partage et la solidarité. C’est à Noël que beaucoup de précaires ne se sentent pas seuls. En effet, cette fête refuse la solitude, la précarité, la famine, la tristesse. L’esprit de Noël impose une préparation avec le calendrier de l’avent et un changement de comportement : il se doit d’être le plus juste et le meilleur possible envers son prochain. Ainsi, durant cette période estivale, les actes solidaires se multiplient. Outre le bonheur familial, il y a un mélange de charité, de partage, d’harmonie sociale, entre autres.

Tous les synonymes coïncident avec les valeurs de rassemblement et de solidarité. Dans les rues, les sans-abris sont ainsi accueillis dans des centres pour recevoir un repas solidaire et se protéger du dur froid de cette période estivale. Dans les entreprises, des « arbres de Noël » sont organisés pour permettre à de nombreux enfants de recevoir les cadeaux des mains du père Noël. Tout le monde contribue à la magie de Noël. Le père Noël y récompense tous les enfants sans condition.

Une fête mondiale

L’autre particularité non moins importante de Noël, c’est qu’elle ne laisse personne indifférent. Dans tous les pays du monde, Noël est fêté avec le même esprit convivial. Le 25 décembre est célébré avec diverses coutumes. Chez les Germains ou Slaves, Noël traduisait le début des 12 nuits sacrées, ce qui est encore perpétué dans certaines villes germaniques.

En Allemagne et dans d’autres pays catholiques, Noël marque l’ouverture des marchés de Noël, des moments de fête entre les peuples. En Finlande, le discours de la paix est toujours lu et grandement attendu au soir de Noël. En Italie, au Royaume-Uni ou en Pologne, Noël correspond à la messe de minuit dans les plus grandes églises, avec le père Noël ou le petit Jésus qui apportent les cadeaux.