En se développant, la hauteur d’un arbre peut dépasser celle des fils électriques aériens. Pour préserver l’intégrité de ces structures, il est indispensable de les élaguer. Toutefois, la réalisation de cette opération présente de grands risques. Outre la chute en hauteur, l’opérateur s’expose également à l’électrocution. De plus, la présence d’ouvrages électriques rend l’intervention plus complexe. Le recours aux services d’un spécialiste en la matière est donc inévitable. Mais comment s’opère l’élagage du végétal dans cette situation ? Les réponses à cette question feront l’objet du présent article.

Aperçu des distances à respecter lors de l’élagage d’un arbre à proximité d’un fil électrique aérien

Pour mieux contrôler le développement d’un arbre dans votre jardin, les travaux d’élagage sont nécessaires. Toutefois, leur exécution présente un grand risque dans la mesure où les branches de l’arbre touchent des lignes électriques aériennes. Pour éviter l’électrocution, l’opérateur doit prendre des précautions avant d’entamer la moindre chose.

Justement, pour écarter les risques liés à cette pratique, les règlementations en vigueur ont prévu de distances de sécurité. Une certaine distance devra être établie entre l’élagueur et l’arbre à élagueur au cours de son intervention. Par conséquent, si l’arbre est situé à proximité d’une ligne à haute tension, en l’occurrence inférieure à 50 000 volts, une distance d’au moins 3 mètres est à respecter. En revanche, s’il se trouve près d’une ligne à très haute tension supérieure ou égale à 50 000 volts, une distance d’au moins 5 mètres devra être établie. Enfin, il faudra prévoir entre 2 ou 3 mètres si le végétal est planté à proximité d’une ligne à basse tension, c’est-à-dire de moins de 5 000 volts.

En outre, ces chiffres peuvent différer d’une région à une autre. Pour connaitre les distances règlementaires applicables dans votre localité, vous pouvez vous renseigner auprès de votre entreprise de distribution d’électricité ou auprès de votre mairie. Par ailleurs, nous vous déconseillons de vous essayer à la tâche. En raison de sa dangerosité, il vaut mieux la confier à un professionnel comme ce spécialiste en élagage dans le Calvados.

Comment se déroule l’élagage d’un arbre à proximité d’une ligne électrique aérienne ?

Rappelons que vous êtes le premier responsable de l’élagage des arbres sur votre terrain. En aucun cas, ils ne doivent constituer une gêne pour la circulation des usagers de la voie publique, pour le voisinage ou encore pour les infrastructures qui les avoisinent.

Vous pouvez parfaitement effectuer cette opération vous-même si vous disposez du matériel destiné à cet effet. Néanmoins, il est plus judicieux de faire appel à une entreprise spécialisée en travaux d’élagage. Dans tous les cas, une autorisation de l’ERDF est requise au préalable. En effet, il est essentiel de mettre hors tension les lignes électriques qui bordent l’arbre à élaguer avant et pendant toute la durée des travaux. Ainsi, l’ERDF sera libre de toute responsabilité dans la mesure où un dommage survient. Encore une fois, cette responsabilité revient au propriétaire. Par ailleurs, les frais de l’élagage et de la coupure du courant électrique seront à sa charge.

Cependant, avant d’appréhender toutes choses, assurez-vous que votre assurance couvre éventuellement les dommages matériels ou corporels issus de l’élagage d’un arbre sur votre propriété. En l’occurrence, il s’agit de l’assurance « responsabilité civile ».

En conclusion, l’élagage d’un arbre qui borde des lignes électriques aériennes est dangereux. Pour limiter les risques, des distances règlementaires ont été prévues par la loi en vigueur dans chaque localité. Pour vous tenir au courant de celles-ci, renseignez-vous auprès de votre mairie. Vous pouvez également faire appel à un élagueur professionnel pour exécuter cette tâche. C’est d’ailleurs là un gage de sécurité. Néanmoins, pensez à vérifier votre assurance. Assurez-vous qu’il couvre les dommages liés à la réalisation du chantier.