Le Tron (TRX) est une cryptomonnaie créée en 2017 par Justin Sun. À l’origine, les TRX étaient des jetons basés sur l’Ethereum, mais en 2018, ils se sont séparés pour devenir leur propre jeton. C’est un système d’exploitation basé sur la blockchain sur lequel on peut créer des applications décentralisées, et partager du contenu média. Cependant, il reste une réserve de valeur et peut être échangé sur des bourses, il peut donc également être décrit comme une monnaie virtuelle.

Le Tron est-il de l’argent réel ?

Le TRX peut être utilisé comme réserve de valeur, comme investissement ou pour échanger contre d’autres devises. En tant que tel, il peut être considéré comme de l’argent réel.  Comme toute cryptomonnaie, vous aurez besoin d’un portefeuille, appelé tron wallet, pour conserver et échanger vos TRX.

Il est également possible de bloquer les jetons pour obtenir une récompense appelée « Tron Power ». Cette récompense confère au détenteur un droit de vote sur les décisions prises sur le réseau et lui donne un statut plus élevé. Plus un détenteur de jetons bloque ses jetons longtemps, plus il reçoit de TP.

Pourquoi le Tron a-t-il été inventé ?

Le Tron a été inventé dans un but précis : aider à récompenser davantage les créateurs de contenu pour leurs efforts. À l’heure actuelle, la structure du secteur des médias est telle que quelques grandes entreprises comme Google et Facebook ont une influence considérable sur les médias qui sont vus et diffusés sur leurs sites. Non seulement elles contrôlent ce qui peut être vu, mais elles reçoivent également la grande majorité de l’argent généré par les médias. Les créateurs, eux, ne reçoivent qu’une petite partie des revenus.

La plateforme a été créée pour corriger cette situation. En supprimant cet intermédiaire, elle permet aux téléspectateurs de récompenser directement les créateurs de contenu via le réseau Tron et en utilisant les jetons TRX. Ainsi, le média est entièrement détenu par le créateur et non en partie par une grande entreprise.

Frais et dépenses

A l’inverse de la plupart des autres cryptos, Il n’y a pas de frais pour les transactions en TRX et le réseau est capable de supporter 2 000 de transactions chaque seconde.

L’achat de TRX sur une bourse entraînera, bien sûr, une sorte de frais en compensation de la mise en relation de la bourse avec un vendeur. D’autant plus que les TRX ne peuvent être achetés qu’en échange d’autres cryptomonnaies comme le Bitcoin ou l’Ethereum.