La trahison fait mal, extrêmement mal et personne ne souhaite l’expérimenter. Malheureusement, cela peut arriver à n’importe qui. Comment y survivre ?

Comme un coup d’épée mortel

Une trahison est pour ceux qui l’ont vécue, comme un coup d’épée mortel et bien plus encore. En effet, aimer une personne et espérer vivre avec elle dans le meilleur et dans le pire, et se savoir trahie un jour, c’est très dur. Qu’y a-t-il au monde qui puisse causer une douleur comme celle que provoque une trahison ? Peu de choses en réalité. Évidemment, pour ceux qui ne sont pas passés par là, ce peut être assez difficile d’imaginer le sentiment qui anime celui ou celle qui a été trompée. En fait, il est quasiment impossible de définir exactement ce sentiment, qui peut être un mélange de sentiments : colère, chagrin, frustration, désillusion, dégoût. La réaction d’une personne trahie ne sera pas forcément pareille à celle d’une autre, chacun vit cette situation différemment. Il y en a qui parviennent à se relever assez vite, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont guéris à 100 %, mais ils possèdent peut-être une personnalité plutôt forte qui leur permet de ne pas être complètement k.o. Mais le plus souvent, les personnes trahies ne voient jamais le bout du tunnel. Certains en arrivent à vouloir se supprimer, tant la douleur qui les tenaille est trop forte. Le seul point commun entre les personnes trahies, c’est probablement la force de la tristesse. Les personnes trahies perdent confiance en leur conjoint, et ensuite en elles-mêmes. Elles peuvent éprouver encore de l’amour pour ce conjoint infidèle, parce que l’amour ne se déracine pas du jour au lendemain même quand on sait que l’autre a trahi sa promesse. Du coup, c’est la confusion totale qui règne en elles, elles n’arrivent pas à faire la part des choses dans leur cœur et leur tête. Cet état, bien sûr, impacte sur le reste de leurs vies, sur leurs relations familiales, sur leurs rapports avec leurs enfants s’il y en a, avec les collègues, les amis, etc. Une personne trahie n’en sort pas indemne, elle est touchée au plus profond de son âme.

Comment faire face à la trahison ?

Une personne trahie sera-t-elle donc condamnée à être malheureuse toute sa vie ? Nullement ! Il faut se dire que le coupable, c’est l’autre. Le conjoint innocent n’a rien à se reprocher et quand bien même il a des défauts qui ont peut-être poussé l’autre dans les bras d’un/e inconnu/e, ce n’est pas une raison valable pour trahir. Rien ne justifie une trahison ? Aussi, il faut se reprendre, se relever et se dire que la vie est trop belle pour la gaspiller en restant prostré/e sur place et la passer à pleurer un amour perdu. Il faut se donner du temps pour faire le deuil sur cette union, s’il n’y a plus rien à faire pour la sauver. Cependant, si le conjoint coupable reconnaît ses fautes et demande pardon, il sera peut-être encore possible de préserver l’union et de recommencer à zéro. Dans un cas comme dans l’autre, il faut beaucoup d’amour et de courage de la part du conjoint innocent pour repartir du bon pied. Mais si la séparation est la seule solution, il est vital pour lui de rester proche de ses amis et de sa famille pour y trouver l’affection et le soutien dont il a besoin. Il est tout aussi essentiel d’épancher son cœur à un ami de confiance. Le site http://compatibilite-prenoms.fr contient d’autres conseils sur le sujet, sur la manière de surmonter cette épreuve particulièrement éprouvante, sur comment se reconstruire et vivre au jour le jour. Avec le temps et beaucoup d’amour, ils peuvent se projeter dans l’avenir et retrouver joie et sérénité.